Quand le feuillage de la Forêt s’envole vers les Lacs.

Added by Radamanthe over 6 years ago

Plongé dans ses pensées, installé à son bureau sur un fauteuil usé mais encore confortable, le homin au regard vert semblait fixer le seul tableau au mur de la pièce d’une décoration martiale.
Il jouait machinalement avec la plume entre ses doigts, le parchemin encore vierge déroulé devant lui, l’encrier posé sur un coin.
Il s’efforçait d’écarter de son esprit les racines du mal qu’on lui avait fait et qui venaient l’obscurcir, lui commander de laisser cette missive vierge.
Sa main s’agita soudainement et la plume prit vie au dessus du papier lorsque ses pensées s’envolèrent vers les cœurs vaillants des homins qui lui étaient encore cher.

" Duc Rodi di Varello,

Il me semble que votre retraite nous laisse la chance d’avoir un peu le temps d’apprécier les beaux jours à venir en Lac et de savourer un copieux panier de victuailles au bord de l’eau sous la douceur du soleil.
Si l’idée vous enchante, je vous prie de fixer une date pour que nous partagions ce moment de détente en la compagnie d’amis.

Ser Radamanthe Némes."

Radamanthe s’en alla trouver les messagers.

- Faites porter cette missive au Duc Rodi di Varello, à Fairheaven, Aeden Aqueus.
- Mais où exactement ser ?
- En Lac mal-embouché, il prend des vacances !
- Heu…oui ser…

Le messager poussa un profond soupir et pris la route, pour enfin remettre à la nuit tombante la missive au Duc di Varello après avoir perdu sa journée en recherche.


Replies

RE: Quand le feuillage de la Forêt s’envole vers les Lacs. - Added by tamarea over 6 years ago

Rodi di Varello errait de ponton en ponton, semblant en quête de quelque chose ou de quelqu'un, fier Matis ne laissant rien percevoir de la gêne occasionnée par la chaleur humide estivale.
Alors qu'il devait une fois de plus faire un écart pour éviter un Tryker courant tête baissé, il eut l'agréable surprise d'entendre des paroles civilisées :

- Deles silam Ser Rodi di Varello ! Ser Radamanthe Némes me dépêche auprès de vous pour vous faire parvenir cette missive.
- Deles silam ser messager ! Fila !
- Deles necat Ser Rodi di Varello ! Que Jena vous protège !

Le Duc déchu s'apprêtait à lire ladite missive, lorsque ses pas le conduisirent jusqu'à un Tryker assis au coin du bar. Remettant sa lecture à plus tard, il plia et rangea soigneusement la lettre avant de répondre au Tryker. Celui-ci portait l'insigne des Taliari : la chance semblait de nouveau lui sourire...

Quelques heures plus tard, ce fut depuis une geôle, dans une tour de Fairhaven, que Rodi lut la missive. Il adressa une prière muette à Jena :
"Ô Déesse créatrice de toute vie, aidez-moi à sortir de ce piège sordide au plus vite ! Le temps m'est compté, et j'ai une tâche d'une importance capitale à accomplir... Ser Radamanthe, je vous en fais ici la muette promesse : je ne sais encore comment, mais je répondrai à votre appel, et à celui de tous les Matis ayant la même quête que la mienne. Et ensemble, nous ramènerons Yrkanis-Karan chez lui. Tel est mon désir, et telle est la volonté de Jena."