Chronique d'Erlan : Annexes au Printemps où les tentes fleurirent

Discours de l'Empereur Dexton au Peuple Fyros

Fyros, l'heure est grave !

Certains de mes espions ont confirmé les rumeurs que nous entendons tous depuis quelques jours. Les Matis ont décidé de construire des postes avancés sur l'ensemble de leur territoire.
La raison de ces projets est floue, et cela est inquiétant. L'Empire n'est pas faible ! Et les efforts des Akenak nous ont mis à l'abri du manque d'eau dont parfois nous pouvons souffrir. Cependant, nous devons être prêts à tout.
De plus, il semble que d'autres rapports nous indiquent des mouvements de Kitins étranges, et cela aux quatre coins du Désert Ardent. Vous savez que le peuple Fyros a trop souvent payé le tribu d'attaques soudaines. Trop souvent nous n'avons pas été prêts.

Aujourd'hui je veux être prudent, je veux être prévoyant surtout. Et c'est aussi une bonne raison de repartir à la conquête de nos terres, de notre désert. Ses dunes implacables doivent être domptées. Ses vents terrifiants doivent être apaisés.
J'ai donc décidé de construire des postes avancés de surveillance dans l'ensemble du Désert Ardent, afin que pas même un Yubo ne puisse respirer sans que l'Empire le sache !

L'Empereur Dexton rit.

Peuple Fyros ! Votre travail va être très important. Nous avons besoin de tout pour construire ces postes avancés qui nous protègerons, nous, nos enfants, nos clans, notre culture-même de la destruction et de l'oubli. Pour cette raison, pour les plus imposants de ces postes avancés, il vous faudra vous montrer dignes envers l'Empire de participer à ces travaux, et seuls ceux qui ont montré leur dévouement pourront y participer !

Pour diriger ce chantier digne des plus grands moments de l'Empire, j'ai désigné le maître d'œuvre Abytheus Abygrian. Il a fort à faire pour organiser le campement des Dunes Impériales où seront centralisés les matériaux ainsi que les chantiers des six postes avancés, mais il vous donnera les détails de notre projet. Vous le trouverez facilement au marché des Bonnes Affaires.

L'Empire est fort et fier, et je ne doute pas que notre projet avancera vite et bien. J'ai confiance en vous, Peuple Fyros, l'Empire est devant un grand défi. Ensemble, nous réussirons, et l'Empire saura récompenser ceux qui auront donné de leur sueur et de leur sève pour sa grandeur !

Vérité ! Discipline ! Honneur ! Justice !

Discours figurant dans les notes d'Epus, conseiller personnel de l'Empereur.

Discours du Roi Yrkanis au peuple Matis

Matis fidèles, honorables serviteurs de Jena !

Depuis longtemps nous sommes maîtres du Royaume des Sommets Verdoyants et nous contrôlons l'intégralité des Jardins Majestueux ! Soixante années depuis que Feu mon père le Roi Yasson planta sa flèche, lancée au hasard, dans cette contrée où la ville d'Yrkanis prospère ! Peu après naquirent les villes de Davae, Avalae et Natae, resplendissantes parmi les merveilles de notre peuple.

Plus de soixante années ont passé depuis le Grand Essaim et notre arrivée dans ces terres autrefois vierges, aujourd'hui siège de notre puissance. Grâce soit rendue à notre Déesse en ce jour béni où , mon peuple, Nous allons vous confier une mission, puisque par maintes fois vous agîtent au delà de Nos espérances. Contre les Maraudeurs, contre les Kitins, contre tous nos ennemis. Vous, Sujets, allez bâtir des camps dans le Royaume afin de dompter la nature féroce qu'est celle de Notre Forêt, pour la plier à Notre volonté, celle de Jena ! Ces postes avancés aideront dans la surveillance de nos voisins ou des kitins, qui, il semblerait, agissent de manière étrange ces temps-ci. Nous avons donc besoin de les garder à l'œil, et cela Nous semble la parfaite raison pour étendre le règne Matis sur la Forêt !

Sujets ! Au nom de la Génitrice, rendez-vous maîtres des bois, érigez ces camps à l'Image même des Matis! Élégants, fiers ! Droits et infaillibles ! Soyez rapides, intrépides ! Qu'il neige, qu'il vente, qu'il pleuve, ou que le Feu de Coriolis se rallume ! Bâtissez le Royaume de demain, répandez notre puissance, comme la lumière de la Déesse éclaire vos fronts et ceux des barbares ! Et que dès demain l'aube rougeoie de la ferveur des suivants de Jena dont Nous sommes le Roi !

Le Roi leva ses bras au cieux.

Jena Aiye !

Minia Sinia prit la parole à la suite de son Souverain.

Sujets du Roi Yrkanis ! Le Maître d'œuvre Anibro Listi vous attend à cette heure aux étables de notre Cité. Il a été chargé par notre Roi de commander à la construction des campements et dirige les chantiers depuis notre Capitale. C'est à lui que vous devrez vous adresser avant de vous rendre aux entrepôts royaux du Jardin Majestueux depuis lequel les six postes avancés seront construits.

Les plus dévoués des Sujets de notre Roi auront seuls le privilège de travailler sur les camps les plus reculés du Royaume, là où le danger est le plus pressant. Sachez que le Karan récompensera ceux qui se montreront les meilleurs d'entre tous !

Jena Aiye ! Yrkanis Aiye !

Discours retranscrit par Cuccio Perinia, Chroniqueur et Botaniste royal.

Discours de Denen Toen au Peuple Tryker

Peuple des Lacs !

Je vous remercie d'avoir répondu aussi nombreux à l'appel de la Fédération et je suis fier de constater le dévouement du Peuple à répondre aux besoins de la Nouvelle Trykoth !

Maintes et maintes fois par le passé, depuis que notre peuple est remonté des Primes Racines, nous avons du nous battre afin que ces terres, Aeden Aqueous, restent unies, indivisées, la terre des citoyens de la Nouvelle Trykoth ! A de nombreuses reprises, nos ennemis, qu'ils soient homins ou non, ont tenté de briser l'unité du Peuple et de s'en emparer. A aucun moment, les Trykers n'ont failli à leurs idéaux, et c'est ce qui nous a permis, plus de soixante années plus tard, de conserver notre Fédération, notre unité et nos terres.

Néanmoins, nous ne devons pas simplement nous tourner fièrement vers le passé, vers les légendes du Peuple Tryker, mais bien regarder vers notre avenir à tous !

Si je vous ai demandé, aujourd'hui, de vous rassembler, ici, en notre capitale de Fairhaven, cœur d'Aeden Aqueous et de la Fédération, c'est parce que je souhaite vous confier, au nom de la Nouvelle Trykoth, une mission de la plus haute importance.

Le temps où nos ennemis pouvaient impunément se déplacer sur nos Terres, au nez et à la barbe du Peuple, ce temps doit s'achever ! Et cela d'autant plus à un moment où des rapports me sont parvenus, qui signalent un regain d'une activité kitine assez étrange.

J'ai donc, en accord avec le Vice-Gouverneur, décidé de faire construire, sous tous les vents d'Aeden Aqueous, des postes avancés de surveillance. Leur rôle sera de nous tenir informés de tout déplacement suspect sur nos terres. Il s'agira là d'un grand projet, digne du génie architectural tryker, qui nous assurera que plus jamais nous ne serons pris par surprise !

Bien, et maintenant, je suppose que vous souhaitez tous déjà vous mettre au travail ! Six camps seront érigés aux quatre coins d'Aeden Aqueous. J'ai chargé un de nos meilleurs ingénieurs, le maître d'œuvre Ba'Darins Baksan, posté à l'entrée de Fairhaven, ponton menant à la fourche du Bon Marché, pour qu'il centralise les bonnes volontés. Les volontaires seront redirigés vers l'entrepôt du Lac de la Liberté à partir duquel six campements seront érigés.

Baksan vous attend à Fairhaven pour vous donner les indications. Nous aurons besoin de vous, autant pour récolter les matériaux que pour les transporter, ainsi que les vivres, jusqu'aux chantiers.

Ces camps sont importants pour le Peuple, aussi, pour les plus importants d'entre eux, nous n'accepterons l'aide que d'homins ayant prouvé leur dévouement envers la Fédération.

Peuple des Lacs ! La Nouvelle Trykoth compte sur vous et saura récompenser les loyautés !

Tryka ! Meer ! Sella !

Gloire au Peuple !

Discours retranscrit par le chroniqueur Derry O'Darren.

Discours de Mabreka Cho aux Zoraï'i

Zoraï'i !

Voilà plus de soixante ans, nous avons quitté le refuge des Primes Racines pour venir bâtir la première des Cités de l'Intuition. Voilà plus de soixante ans que nous avons découvert, pour la première fois, le Pays Malade, notre pays. Ces soixante années ont été agitées, tumultueuses, et nous ont menés là où nous sommes à présent.

Cependant... Cependant, pendant ces soixante années de tumultes, nous avons négligé notre devoir le plus sacré envers les Kamis. Pendant ces soixante ans, la Goo a progressé, et le mal qui ronge notre pays... Notre monde... s'étend, et nous emplit de honte car nous n'avons su remplir notre devoir envers les Kamis et Ma-Duk. Et si ce n'était suffisant, les éclaireurs nous ont signalé d'inquiétants mouvements des Kitins partout dans notre Jungle bien aimée. Nous nous enorgueuillons de savoir apprendre du passé... Alors, nous ferons ce qui est nécessaire, pour que le Grand Essaim ne se répète jamais.

C'est pourquoi je vous ai fait venir en ce jour, afin de vous demander votre aide.
Afin que jamais plus les kitins ne puissent nous prendre par surprise, afin que jamais plus la goo ne puisse progresser, afin qu'à jamais ces menaces qui planent sur notre pays et nos foyers soient bannies, il est temps, peuple Zoraï, de bâtir.
Partout sur nos terres seront dressés des relais, des camps fortifiés qui serviront ce double dessein, de protection et de purification de nos terres. Ces relais, zoraï'i, ce sera vous qui les bâtirez, mettant tout votre génie et votre ardeur dans leur édification.

Pour ce faire, nous avons fait appel au Maître d'œuvre Ba-Ci Du, qui a déjà fait ses preuves lors de la construction du Temple de Ma-Duk. Vous le trouverez aux étables de Zora: il a fort à faire à organiser et centraliser les six chantiers depuis le centre des Cités de l'Intuition.

Seuls les Initiés les plus loyaux seront admis sur les chantiers les plus sensibles, mais tous ceux qui nous soutiendront se verront récompensés à la hauteur de leurs efforts.

Zoraï'i ! Plus que jamais, le Pays Malade a besoin de nous tous.

O Atys'o mayumé, tseu’ito sok Kami Myan ayumé !

Discours retranscrit par Kiei Xuan.

Also available in: HTML TXT