Chronique d'Erlan : la révélation de Tryton

L'année 2528 marqua un changement profond pour les peuples d'Atys. Alors que les Puissances semblaient rester en retrait et que de nombreuses guildes de réfugiés prenaient de l'ampleur, un événement mit en lumière un enjeu capital : le destin des homins face à leurs dieux tutélaires.

Une guilde restée dans l'ombre depuis plus de deux décennies fit sa réapparition : la guilde d'Elias, un groupe d'homins suivant les traces du mystérieux Elias Tryton, personnage mythique apparu durant les âges sombres du Grand Essaim. Des membres de la guilde furent aperçus dans plusieurs cités, semblant recueillir des informations. Ils furent pourchassés par les adeptes de la Karavan, la guilde étant considérée comme un rassemblement de dangereux hérétiques. Les adorateurs des Kamis s'interposèrent, et la tension entre les disciples de Jena et de Ma-Duk monta d'un cran.

La guilde d'Elias organisa une réunion secrète à laquelle participèrent plusieurs représentants homins. Parlant au nom de Tryton, la guilde fit alors une révélation : la déesse Jena elle-même allait bientôt se manifester sur Atys, à la tête de ses légions célestes, pour détruire Ma-Duk et les Kamis. En dévoilant cette nouvelle, Tryton annonçait une guerre sacrée opposant les Puissances, guerre qui allait déchirer Atys et entraîner la mort de nombre d'homins. La guide d'Élias enjoigna les peuples à s'unir pour se préparer au pire.

L'annonce de Tryton se répandit rapidement sur toute l'Ecorce, et les réactions ne se firent pas attendre. Les Kamis demandèrent à leurs fidèles de se rassembler pour défendre la planète contre Jena et ses séides, qui n'apportaient avec eux que mort et servitude. La Karavan maudit Tryton pour avoir dévoilé la volonté de la Déesse aux Kamis, et révéla que le véritable dessein de Ma-Duk était de dévorer la force vitale des homins pour assurer sa propre survie face à la Goo. Les quatre souverains homins, le Grand Sage Mabreka, le roi Yrkanis, l'Empereur Dexton et le Gouverneur Still Wyler, s'adressèrent à leur peuple pour obtenir leur soutien dans la guerre future. Des homins refusèrent publiquement toute implication, d'autres prônèrent l'union et la liberté de l'hominité, rejoignant parfois les rangs des adeptes de Tryton.

Ainsi commença une époque troublée, où des choix déchirants seraient faits, où des conflits oubliés allaient ressurgir du passé. Plusieurs siècles après l'aube des civilisations, les puissances divines qui avaient guidé les peuples homins allaient s'affronter.

Erlan, Chroniqueur
in Les Chroniques d'Erlan, 2528.

Also available in: HTML TXT