Arty Mac Keaggan nous parle des abords de Zora

- Salut Naroy !
- Arty Mac Keaggan ! Ca fait longtemps que je ne t'avais pas vu à Avendale… Qu'est ce que je te sers ?
- Ta bière maison comme d'habitude. Il me faut ça pour me remettre du voyage !
- D'où reviens-tu cette fois ci ?
- J'étais parti à Zora avec mon petit convoi de mektoubs. Les affaires ne sont pas trop mauvaises avec les Zoraïs.
- Tant mieux pour toi. Quelles sont les nouvelles là-bas ?
- Des choses vraiment curieuses… Je t'explique : j'allais à l’étable pour récupérer mes bêtes quand un Tryker m'approche et me demande si je soutiens les Kamis et si je ne veux pas le suivre…
- A vue de nez, je dirais qu'il a rejoint la Compagnie de l'Arbre Éternel celui-là !
- Tout juste ! Il m'a pris pour un kamiste. Ce petit vaurien me force presque à le suivre jusqu'à dans la plaine à la sortie de Zora. Là, il y a une dizaine de ses compagnons de l'Arbre Éternel et une petite foule d'homins qui s'agite en tous sens dans je ne sais quel but. Au milieu d'eux se tient un Seigneur Kami accompagné d'un grand Zoraï. Le Seigneur Kami articule avec peine mais le Zoraï interprète fidèlement ses paroles de dévotion à Ma-Duk. Ses exhortations sont reprises en rythme par la foule des homins. Comme il n'y avait pas moyen de vendre ou de glaner quoi que ce soit, j'ai laissé cette foule d'exaltés à leur transe collective !
- Quelle histoire ! Je te sers une bière fraîche pour te remettre ?
- Avec plaisir !

Also available in: HTML TXT