Ibian Pledix Sculpteur d'écorce

Ami lecteur, aujourd'hui nous allons rencontrer l'un des plus grands artisans fyros que je connaisse. Son talent pour sculpter le bois n'a pas son pareil sur tout Atys. J'ai d'autant plus hâte de l'interviewer qu'il travaille actuellement sur les chantiers qui se construisent en territoire fyros, il va, j'espère, accepter de nous en toucher quelques mots...

Bonjour Ibian, merci d'avoir accepté de répondre à nos questions. Avant toute chose, pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs ?
Je m'appelle Ibian Pledix, j'habite Dyron et je suis artisan sculpteur d'écorce.

Quand avez-vous décidé que vous seriez sculpteur d'écorce ?
Oh, eh bien je crois qu'on peut parler de vocation. Je me rappelle le jour où mon père m'a offert ma première dague jab. Il espérait que je suivrais ses traces et que je devienne chasseur comme lui. Mais il fut extrêmement désappointé quand il vit qu'au lieu d'aller chasser le yubo, je passais mon temps à tailler des bouts d'écorces pour faire des petits gingos et autres bodocs en bois. Toutefois il ne fit rien pour m'empêcher de partir le jour où je trouvais un maître artisan qui voulut bien m'enseigner l'art de la sculpture du bois.

Et qu'est-ce qui fait un bon sculpteur ?
Je dirais qu'il faut beaucoup de soin et de concentration. Le moindre écart peut ruiner des jours de travail ! Un coup de ciseau mal placé, et tout votre motif est déséquilibré.

Depuis combien de temps exercez-vous votre art ?
Eh bien, cela fait maintenant plus de quarante ans que j'exerce mon métier ! Je suis passé Maître Bijoutier à l'âge de trente ans puis je me suis diversifié dans des travaux de plus grande ampleur notamment en matière de décoration puis de construction. Et sans vouloir me vanter on peut dire que je suis encore un des meilleurs artisans de ce côté-ci de l'Ecorce.

C'est vrai que votre travail est admirable ! Comment arrivez-vous à une telle finesse dans l'exécution ? Quels outils utilisez-vous ?
Vous savez, chaque artisan a ses propres manies. Personnellement je travaille avec des outils de bijoutier en os de ragus. Ils sont moins solides que des ciseaux à bois en pattes de kitins, mais ils sont bien plus fins et permettent un travail beaucoup plus minutieux.

Et actuellement sur quoi travaillez-vous ?
Eh bien maintenant que la Karavan a dévoilé la construction du sanctuaire je peux vous en parler librement; Je travaille aux plans du sanctuaire dédié à Jena. Tiens, juste avant que vous n'arriviez, je mettais la dernière touche au modèle miniature d'une des colonnes, composée de milliers de pièces différentes. Bien sûr je ne réaliserai pas le sanctuaire moi-même non. Mais des centaines d'homins, je l'espère, vont travailler à ce chantier.

Et pourquoi les plans d'un temple à Jena ?
Eh bien il y a de cela plusieurs semaines, alors que j'étais en train de gratter l'Ecorce pour récupérer de la matière première, je me suis retrouver assailli par une meute de gingos que tout à mon occupation je n'avais pas vu venir. Je me souviens encore de l'atroce douleur... puis plus rien. Le noir complet. J'entendis alors une voix m'annoncer que j'avais été choisi pour mes talents et ma dévotion pour une grande mission. Jena souhaitait que moi, Ibian Pledix, j'aide ses serviteurs à construire un bâtiment à sa gloire ! L'image d'un temple incroyable s'imposa à moi et si j'avais été en pleine possession de mes moyens, je crois que j'aurai pleuré de tant de beauté.La voix reprit, je me rappelle encore ses mots : " Confectionne les plans de ce bâtiment afin que les homins puissent le construire et ainsi rendre gloire à Jena, celle par qui vous serez tous bientôt sauvés ! " J'ouvris enfin les yeux et je me retrouvais dans les Dunes de l'Exil, auprès de l'autel Karavan. Avais-je rêvé ? Mais l'image du temple m'apparut soudain plus nettement que jamais. Mes derniers doutes s'envolèrent quand l'hôte de la Karavan que je connaissais bien s'approcha de moi et me dit " Te voila béni entre tous, Ibian, Jena te dit aujourd'hui digne de sa confiance. J'ai foi en toi homin, je sais que tu ne la décevras pas.
Ibian avait terminé sa phrase les yeux embués, empli d'adoration, fixé sur quelque chose que lui seul pouvait voir. L'image du temple devait s'être à nouveau imposée à lui. Je le laissais quelques instants, le temps qu'il reprenne ses esprits.

Vous nous parliez de la mission divine que vous aurait confiée Jena. Mais... n'avez-vous pas peur de ce que pourraient penser d'autres Fyros ?
Eh bien voyez-vous il se trouve que je suis Karavanier... oh, je comprends que vous soyez surpris ! Nous sommes très peu nombreux, mais il existe bel et bien quelques-uns d'entre nous qui nous méfions de Ma-Duk et de son prétendu " Âge Kami ". Après tout, où étaient les Kamis lors de la guerre kitin ? C'est grâce à la Karavan que je suis encore en vie ! Mais là n'est pas la question. Déjà ma mère m'avait élevé dans la foi de Jena et de toute ma vie je n'ai jamais eu de raison de douter de ses serviteurs. J'espère que mes compatriotes répondront à l'appel de Jena comme je l'ai fait afin que soit élevé ce temple à sa gloire.

Alors en quelque sorte c'est un acte de dévotion pour vous ?
Oui, je crois qu'on peut dire cela. Aider à la construction de ce temple, c'est une façon pour moi de remercier Jena pour sa bienveillance et sa protection. J'espère aussi ainsi aider de nombreux homins à contempler comme moi le chemin de la lumière de Jena. Je suis fier de travailler pour ce chantier. Et tant pis si cela ne plait pas. Mais attention je ne suis pas de ces fanatiques qui attaquent tous les homins sous prétexte qu'ils sont Kamistes.... De toute façon j'aurai bien du mal à raser l'empire fyros !
(rires)

Et comment vivez-vous le fait d'être un admirateur de Jena au sein d'un peuple plutôt... très Kamiste ?
Qu'on ne se méprenne pas sur mes paroles. Ce n'est pas parce que je ne révère pas les Kamis, que je n'ai pas une foi totale en l'empereur. Ma vie va avant tout à l'empereur, et ce même si je déplore qu'il tende à se prononcer en faveur des Kamis. Loin de moi l'idée de le critiquer bien sûr, l'empereur Dexton a ses raisons que moi, Ibian, simple artisan, ignore. Enfin je dis ça... c'est sûr que pour l'instant je ne risque pas encore grand-chose, mais si mon empereur vient à me demander de prendre les armes contre la Karavan, je me demande bien ce que je ferais... Et puis mes propres questionnements mis à part, c'est sûr que cela n'est pas évident tous les jours. J'ai eu mon lot de problèmes. Ce n'est pas un hasard si j'ai décidé d'exercer mon métier dans la lointaine Dyron et non pas à Pyr où les clients sont pourtant bien plus nombreux... mais au moins ici il n'y a que les cloppers pour me nuire. J'espère toutefois que si Dexton choisit d'interdire le chantier Karavan, les choses ne vont pas s'empirer pour moi...

Mais pourquoi avoir demandé à un homin de créer ces plans ? Les serviteurs de Jena ne pouvaient-ils pas les créer eux même ?
Eh bien, outre le fait que je vois comme une récompense pour ma dévotion le fait d'avoir été choisi, je crois qu'ils souhaitent faire participer les homins à cette grande œuvre et pour cela, eh bien il leur faut être sûrs d'avoir des plans compréhensibles par tous les homins... Qui de mieux indiqué alors qu'un simple homin pour les élaborer, surtout s'il est un des meilleurs artisans d'Atys ?(sourire) Maintenant vous m'excuserez mais je vais devoir vous laisser. Je dois livrer les derniers plans demain et si je veux qu'ils soient aussi parfaits que Jena, j'ai intérêt à m'y remettre dès maintenant !

Also available in: HTML TXT