Reportage : Offrons-nous une tranche de Magie ! [HRP]

L’Atysoël 2009 fut inoubliable !

Et par chance pour vous, moi, Farao le Lutrykin, ai réalisé pour vous un reportage sur cette période magique. Vous pouvez m’applaudir bien fort !

Travaillant toute la nuit, les Lutrykins firent jaillir du sol un village merveilleux : celui d’Atysoël. Lieu de festivités et de paix, ce village fut vite envahi par une foule d’homins émerveillés, sous le regard ravi du grand Yuboël.

Voici les lutrykins Mimi et Momo, posant fièrement aux abords du village, devant un des magnifiques sapins décorés par leurs soins.

Un peu plus loin, vers le cœur du village, nous avons pu caresser le grand Yuboël qui, accompagné de ses petits, veille sans relâche sur les cadeaux préparés par les Lutrykins.

Et là, vous pouvez voir un bonhomin de neige, niché entre la mini-étable des Lutrykins et les coffres contenant mille merveilles. Je sais ce qu’ils contiennent, mais c’est un secret !

Un peu plus tard, il y a eu une invasion fort sympathique : celle des animaux blancs. Des animaux magiques, tout de blanc vêtus, répondant à l’appel du grand Yuboël. Vous aimeriez voir un luciogramme de ces êtres magnifiques, n’est-ce pas ? Et bien, je suis au regret de vous informer que cela ne sera pas possible, car j’avais égaré mon luciographe…

Mais, chanceux que vous êtes, vous allez pouvoir admirer les magnifiques sapins réalisés par vous, homines et homins, après une quête mémorable à travers tout Atys, à la recherche du plus beau sapin coupé, puis de ses diverses décorations si difficiles à trouver ! Mais la course en valait la chandelle ! Et peu à peu, des sapins rivalisant de beauté furent plantés un peu partout sur Atys, principalement dans les villes.

En voici un à Pyr :

En voici un autre à Zora :

Yrkanis aussi s’est parée de ses plus beaux atours :

Quant aux Trykers, je crois qu’ils ont voulu faire de la capitale de leurs Lacs une nouvelle forêt, mais des bûcherons sont passés par là-bas avant que je ne puisse prendre la forêt scintillante en lucio. J’ai pu cependant me faufiler discrètement à travers la ville pour immortaliser le sapin trônant au bar du célèbre Ba’Naer :

Dans la nuit d’Atysoël, il y a eu un problème avec le traîneau du Sint : son fidèle mektoub s’est blessé et le contenu de son traîneau s’est renversé un peu partout sur Atys. Je ne vous raconte pas la folie chez les homins ! Ils couraient partout, avec de grands sacs sur le dos, pour ramasser les cadeaux perdus !

Les cutes ont d’ailleurs été très intrigués par ces cadeaux, et ils ont décidé de les protéger au péril de leur vie. Alors si vous voulez leur en dérober un, faites attention !

J’en ai repéré au milieu des kirostas aussi. J’ai préféré rester discret… ils n’ont pas l’air commodes, ces kitins !

Vous pouvez apprécier le courage légendaire de votre reporter préféré, car j’ai réussi à prendre ce luciogramme juste avant de me faire courser par le torbak au second plan. Dangereux comme métier !

Si vous cherchez bien, vous trouverez encore des cadeaux ci ou là, comme ici par exemple, près d’un Arana.

Certains sont tombés dans l’eau, c’est gâché… Les kipestas auraient pu essayer de sortir celui-là !

Celui-ci, je ne sais pas pourquoi, mais j’en rêvais. Je me suis approché sans bruit, mais… aïe ! Ça mord fort, un cuttler !

J’ai trouvé une plaine remplie de cadeaux perdus ! Par malchance, elle était occupée par des kitins…

Vous voyez ce gibbaï ? C’est sa faute si je n’ai pas pu prendre de luciogrammes de la formidable course de mektoubs à travers tout Atys, visant à savoir quel est le mektoub le plus rapide de tous, celui qui remplacera le mebktoub blessé du Sint pour sa tournée de livraison de cadeaux !

C’est aussi à cause de lui que je n’ai pas pu immortaliser la magnifique pièce de théâtre jouée au village d’Atysoël, ni l’inoubliable déballage du cadeau géant par les spectateurs un peu après la pièce !

En effet, le gibbaï a cassé mon luciographe…

Dernier moment fort attendu : la venue du Sint, avec sa hotte pleine de cadeaux ! Durant toute la saison, les Lutrykins ont reçu des demandes de cadeaux de la part d’homins, non pas pour eux-mêmes, mais pour la personne de leur choix. Puis le grand moment est venu, et les élus émerveillés se sont vus remettre un paquet cadeau par le Sint en personne, au nom d’un de leurs amis.

Voici le Sint à Zora, accompagné de deux Lutrykins :

Le Père Fouettard a tenté de faire échouer la distribution de cadeaux, mais en vain.

Le Sint fit ainsi le tour des capitales, distribuant ses cadeaux, suivi de près par le Père Fouettard.

Il termina sa tournée par le Nexus, où avait lieu un tournoi.

Enfin bref, comme vous avez pu le voir, cet Atysoël 2009 a vraiment été formidable, et j’espère que vous tous, homines et homins, l’avez apprécié. En tant que Lutrykin, je tiens à vous remercier tous, car c’est grâce à vous qu’il a été si beau ! Et n’oubliez jamais que nous, les Lutrykins, n’existons que par vous, que par votre foi en la magie d’Atysoël !

Joyeux Atysoël à tous !

Also available in: HTML TXT