Mariage d'Eléanide et du Don Bouigisymo

Added by Djaimse over 9 years ago

Mariage au Bosquet de la Confusion Samedi 22 mai non loin de l'op tekorn à 21h30 !!!

Le Grand Don Bouigisymo, Combattant et Chef émérite,*recoit un coup de coude et entend murmurer "va falloir que je lui fasses des bottes plus grande encore"* et la tite foreuse, couturière Eleanide guettes la pioche venir à lui s'il dit courbettes vont se marier ce samedi.

Tout Atys est convié pour assister à cette union de deux homins qui s'aiment et sera célébrée par la Prêtresse Phyli, en présence des témoins des mariés, et de tous.

La cérémonie sera suivie par un banquet et des feux d’artifices.


Replies

RE: Mariage d'Eléanide et du Don Bouigisymo - Added by eleanide over 9 years ago

C’était le printemps, la saison où la flore d’Atys revêtue de ses plus beaux atouts se fait le plus sentir. Le mariage d’Elea et Boui se déroula non loin de l’op tekorn du bosquet supérieur, là où dans un recoin, un arbre posa son ombre protectrice sur l’assemblée réunie à côté de l’eau.

La prêtresse Phyli commença le cérémonial

« C’est un bien grand jour que celui où le bonheur s’affirme dans un rituel qui, depuis toujours, reprend les gestes scellant, les promesses de l’amour de cet homin et de cette homine.
Au départ, tout les séparait. Lui, homin à la poigne de fer, fier seigneur de guerre. Elle, homine à ala tendresse débordante, et à la pioche…Volante. Un lancer de pioche d’un côté, une flèche en plein cœur de l’autre, elle a posé les yeux sur lui et d’un regard l’a envoûtée.
Depuis ce jour, c’est main dans la main qu’ils avancent dans la vie, partageant un Amour sincère et sans limite, surpassant chaque obstacle sans peine.
C’est devant les yeux de leurs amis les plus chers qu’ils ont choisi de nous faire part du témoignage de cet Amour extraordinaire.
Bouigisymo, Eleanide, vous êtes réunis devant nous tous pour exprimer votre joie et votre Amour. J’invite maintenant les témoins à exprimer leurs vœux. »

Djaimse, témoin de Boui, un jeune blanc bec de surcroît noble matis, prit alors la parole :

« C’est un grand plaisir pour moi d’être ici ce soir, pour célébrer le mariage d’eleanide avec mon meilleur ami atysien Bouigisymo. Apres plusieurs jours de disputes au sujet des tenues et du plan de table, vous ne le croirez pas, mais le grand jour est enfin arrivé !
En tant que Témoin, j’ai eu le plaisir de rencontrer la plupart d’entre vous sur l’Ecorce. Avoir tant d’amis et de membres de la famille se réunir pour cette cérémonie, j’ai réalisé que les gens feraient à peu près n’importe quoi pour un repas gratuit et un bar ouvert (on entend ci et là acclamer l’ouverture du bar)Tout d’abord, au nom des mariés, je voudrais exprimes ma plus profonde gratitude et mes meilleurs vœux aux parents. Félicitations vous vous êtes surpassés. Je sais que ça va être une soirée chargée d’émotions. Mais souvenez vous que vous ne perdez pas une fille, vous perdez simplement la chance de la voir se marier avec un millionnaire (on entend alors quelques rires étouffés) Je pense qu’il est de ma responsabilité de parler des ex-blondes de mon ami. J’en ai connu et je peux affirmer : croyez-moi, la mariée lui convient mieux que toutes les autres.
A présent, il y a beaucoup de parlottes ce soir « quand ils auraient un enfant . Je peux dire dans trois mois, ça fait un peu tôt, mais que peut-on dire ? Je lève mon verre et essuie une tite larme…. Au nom de tous vos amis présents ce soir, laissez moi être le premier à dire : Bonheur et longue vie ensemble !
Et alors que vous vous préparez à ce long voyage ensemble dans la vie, je n’ai que 3 mots pour finir : on vous aime »

Dans l’assemblée, on entend crier tous au bar/ shooki à volonté/ hiphip hourra !!! et les murmures fusent déjà Phyli en prêtresse ?...tout le monde sait que c’est pas une sainte pourtant…il y eut même du riz de lancé sur les amoureux. Quand, soudain Phyli cria « Ce n’est pas terminé! Taraforest, si tu veux bien nous honorer de ton discours »

Taraforest, témoin d’Elea, ancienne foreuse, pexeuse, ne décoiffant jamais son chapeau de pirate de sa tête de matisse, prit à son tour la parole, avant ça elle avait pris la précaution de boire un ch’ti verre.

« Elea et Bouig : la belle et talentueuse foreuse et le gars à la petite épée, une sœur de cœur, un gars que les gardes matis arrêtent pas de déloger de l’arbre en face de ma salle de bain.
Aujourd’hui qu’il s’unisse, je vais pouvoir enfin tirer les rideaux de ma chambre, les homines vont pouvoir vivre sans danger ou presque (regarde Macros) mais mon cœur se sert de perdre une sœur pour un homin courageux et fort, ou presque.
Que la racine vous protège dans les heures futures, dans les nuits froides et les moments de joie
Aujourd’hui et pour tous vous allez vous unir et nous allons faire la fête . je vous souhaite tous mes vœux et je garde pour Elea le canapé de libre au cas où »

Phyli annonça les vœux:

« Si quelqu’un s’oppose a cette union, qu’il le fasse maintenant ou qu’il se taise à jamais »
(on voit Elea sortir sa pioche et Phyli accélérer le cérémonial )
Phyli : « Djaimse , Taraforest, les alliances s’il vous plait »
On entend des murmures comme quoi ce passage a été passé rapidement, à peine l’assemblée avait pu reprendre son souffle que déjà Phyli poursuivait :
« Eleanide, jures-tu de chérir Bouigisymo, de lui promettre fidélité, et de l’aimer à jamais ? »
Elea : « bah vi  je jure de l’aimer, le chérir, de lui envoyer qq pioches »
Phyli : « Bouigisymo jures-tu de chérir Eleanide, delui promettre fidélité et de l’aimer à jamais ? »
Boui : «Il n’y a des mots que l’on dit mais que l’on ne pense pas, et il y a des mots que l’on pense mais qu’on ne dit pas! Moi je pense sincèrement et te dis Oui pour la vie, je t’aime »

Phyli en vint au final :

«Vous avez promis de vous aimer, de vous soutenir dans l’adversité, de vous chérir mutuellement et de vous être fidèle l’un envers l’autre. Que ce grand jour marque le début d’une suite ininterrompue de moments heureux dont vous ferez partager tous les deux. Sachez toujours garder, dans vos cœurs, la joie, la fébrilité » Phyli fut coupée par une homine qui dit « la fertilité dans le caleçon » Phyli jeta un regard sur l’homine et reprit «et l’amour que vous ressentez aujourd’hui. Ces magnifiques sentiments vous soutiendront lorsque vous affronterez les défis de la vie. La vie ne se mesure pas au nombre de respiration, mais au moment qui coupe le souffle. Il n’y a pas de bonheur plus grand que celui que vous vivez en ce grand jour… Je vous déclare désormais mari et femme. Bouigisymo tu peux à présent embrasser la mariée ! »

Des mots se firent entendre : je me souviens d’une vieille histoire … la belle et la bête ;) / la bête c’est Bouigi et enfin on entendit le bisou et les vives les mariés.

Le riz et les heals tombèrent sur les mariés en cette belle journée de printemps qui se finissa sur le feu d’artifice, la danse des époux et le fameux banquet où la shooki coula des tonneaux que certains avaient déjà vidé pendant la cérémonie.