Dexius Apokos Artilleur Fyros

Aujourd'hui nous avons décidé de nous intéresser à ceux qui se sont dévoués à la protection de l'empire fyros. Vous pouvez les voir régulièrement patrouillant fièrement dans les rues de Pyr, ce sont les soldats de l'empereur.

Qui êtes-vous ?
Dexius Apokos, Artilleur de la cinquième légion impériale fyros, à votre service.

Vous êtes donc dans l'armée fyros ?
Au service de l'empereur, oui.

Et depuis combien de temps êtes-vous soldat ?
Je suis entré dans les légions impériales il y a cinq ans de cela. J'ai intégré l'académie militaire alors que je n'étais encore qu'un jeune homin. L'entraînement fut dur, mais les instructeurs étaient toujours justes.

Comment se passe l'entraînement ?
Les premiers mois sont surtout consacrés à l'entraînement physique, au maniement des armes et à la discipline militaire. Ensuite seulement nous abordons les techniques propres à la protection du territoire. La sauvegarde des frontières et la cohésion de l'empire sont notre priorité. Toutefois la menace kitin restant toujours d'actualité, nous devions également apprendre à reconnaître les différentes espèces, à trouver leurs points faibles, et à éviter leurs attaques meurtrières. Et puis progressivement certains se démarquaient dans l'une ou l'autre spécialité. Ceux qui se montraient de bons meneurs étaient rapidement détachés au commandement. Les plus légers qui montraient peu d'aptitude dans les actions physiques apprenaient à monter à dos de mektoub afin de servir comme scout ou comme messager...

Et vous, quelle fut votre spécialité ?
J'ai tout de suite été attiré par les armes de tir. Et on peut dire que j'étais plutôt doué. Comme mes capacités à manier la hache étaient en revanche plus que désastreuses, je fus rapidement intégré aux sections des artilleurs de l'empereur, ce qui me soulagea sûrement autant que le sergent Zerisse qui ne supportait plus de me voir lâcher ma hache. Il faut dire que jeune, je n'avais guère eu l'occasion de toucher une arme et les autres Fyros ne se privaient pas non plus de se moquer de moi...

Vous n'aviez jamais touché une arme vous dîtes ? Mais alors pourquoi choisir l'armée ?
Depuis tout petit je rêvais d'aventure et de grands espaces. L'allure fière des guerriers fyros, l'honneur de pouvoir servir l'empereur, l'idée de servir mon peuple, tout cela m'attirait. Mon père en revanche était artisan et souhaitait que je suive sa voie. Très autoritaire, il me forçait à passer des heures à travailler le cuir à ses côtés pendant que tous les autres jeunes Fyros courraient chasser le yubo. Je ne supportais pas cet enfermement. Aussi un jour ai-je fui pour m'inscrire auprès de recruteurs.

Et vous ne regrettez jamais votre geste ?
Parfois... Si servir l'empereur m'emplit de fierté, c'est sûr que je n'ai pas vraiment eu l'occasion de vivre les aventures dont je rêvais. Vous savez la vie de militaire c'est surtout des patrouilles dans les rues de Pyr, des gardes interminables dans la chaleur des flammes des portes de la ville, le risque d'être envoyé dans un poste frontière au fin fond du désert pendant des semaines où il ne se passera rien, et assez peu d'actions héroïques comme on en raconte aux jeunes enfants. Et puis mon plus grand regret reste d'avoir abandonné ma mère. C'est pourquoi j'ai demandé mon détachement comme garde du sanctuaire.

Du sanctuaire ?
Oui, du sanctuaire Kami ! Vous ne devez pas être sans savoir que des sanctuaires sont en train d'être construits aux abords de Pyr. Avec ces satanés Karavaniers toujours à nous tourner autour dans l'espoir de trouver un prétexte pour nous agresser, des gardes vont être nécessaires à la protection des chantiers.

Et donc, pourquoi devenir gardien de sanctuaire ?
Je cherche à me rapprocher de ma mère. J'ai appris qu'elle était très malade. Je m'en veux de l'avoir abandonné sans un mot, la pauvre a dû mourir d'inquiétude. Si j'étais garde du sanctuaire, alors peut-être pourrais-je aller la voir régulièrement sans risquer d'être appelé pendant plusieurs mois dans un poste frontière. De plus je sais qu'elle serait fière de me savoir au service des Kamis, et cela la rassurerait de me savoir rattaché à un sanctuaire plutôt qu'envoyé en mission de nettoyage de kitinière.

Et vous, que pensez-vous d'être au service des Kamis ?
J'en serais honoré ! Si ma fidélité reste à l'empereur, mon cœur a toujours été à Ma-Duk. Et pour tout vous avouer, je suis un peu las des patrouilles sans grand danger dans les rues de Pyr. C'est aux côtés des Kamis que je trouverai l'action ! Pour rien au monde je ne voudrais rater le jour où la guerre contre Jena éclatera ! Ce sera enfin pour moi l'occasion de montrer à l'empereur qu'il peut être fier de moi, et à mon père, que je suis enfin devenu un homin, un vrai.

Also available in: HTML TXT